Randonnée

RANDO

Amoureux de grands espaces ?
Envie de randonner dans un groupe sympa ?
La Légion Viennoise vous propose des sorties mensuelles dans la convivialité et le respect de la nature.
Alors chaussez vos chaussures, prenez votre bâton de marche et rejoignez-nous !

 

 

 

Lieux et horaires de randonnées

Nos randonnées se font principalement dans les Alpes et le Pilat.
Consultez l'Agenda pour connaître le calendrier des randonnées.

  • Tous les vendredis après-midi le départ est donné à 13h30
    (appeler Marie-Madeleine ou Marie-Christine pour définir le lieu de rendez-vous).
  • Une randonnée mensuelle est prévue (le samedi ou le dimanche) toute la journée.
  • Une randonnée sur un weekend de temps en temps.
                

Pour les sorties, prévoir

  • Un pique-nique et de l'eau en quantité suffisante
  • De bonnes chaussures de marche, un chapeau et un vêtement de pluie

Pour diverses raisons, le lieu pourra être modifié ou la sortie annulée
Les mineurs seront sous la responsabilité des parents

Renseignements et inscriptions

  • Marie-Christine et Michel au 06 61 39 96 84
  • Marie-Madeleine au 06 29 16 01 40
  • Ou, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 

Tarifs

  • 5 € par sortie pour les non-adhérants (adhésion obligatoire à partir de la troisième sortie)
  • Adhésion annuelle : 30 €

Certificat médical obligatoire dès la première sortie

Planning 2020-2021

   

 


Organisé par le Comité Départemental Ille et Vilaine (CD.35) à Combloux en Haute-Savoie (74) en même temps que le Championnat Fédéral de ski FSCF

Le voyage jusqu’à Combloux s’est effectué en autocar avec les randonneurs d’Annonay. A notre arrivée nous nous sommes installés dans les locaux d’un internat d’un lycée professionnel. Pour certains cela a évoqué des souvenirs de la pension de notre jeunesse. Après un casse-croûte dans à la cantine du pensionnat nous nous sommes regroupés au pied des pistes pour le départ de notre 1ère randonnée du week-end. Ce n’est pas facile de diriger 80 personnes venant de clubs et de régions différentes mais cette petite foule a réussi à se mettre en route en bon ordre.

Cette randonnée « Raquettes » s’est effectuée sans raquettes, l’enneigement n’était pas important, la neige était gelée et par endroits la « chaussée était glissante ». Il y a eu des chutes et quelques bobos sans gravité. Si à basse altitude l’enneigement était faible, en revanche les hauts sommets tout autour de nous étaient tous blancs, c’était merveilleux. Le Mont Blanc, l’Aiguille du Midi et bien d’autres sommets dont nous ne connaissions pas les noms, le tout se détachant sur un ciel parfaitement bleu avec un beau soleil et aucun nuage. Une vraie carte postale.

Cette première journée (sans raquettes) nous a tous enchantés.

Après le traditionnel apéritif, nous avons dégusté la tartiflette préparée par le cuisinier de la cantine du lycée. La soirée s’est terminée par une petite fête organisée par la Commission Ski et Montagne dans une salle près des pistes.

Dimanche 8h15 tout le monde quitte le lycée direction le pied des pistes pour notre seconde randonnée du week-end. Nous sommes encore 70 personnes, il y a eu quelques départs. Aujourd’hui la randonnée, sur le début, emprunte le même circuit que samedi mais elle sera plus longue et nous devrions monter jusqu’au col du Jaillet (1730 m). Pour arriver jusque là, nous avons marché sur des chemins enneigés, des pistes de ski, des sous-bois. Les raquettes ont été chaussées par certains. La traditionnelle pause casse-croûte s’est faite juste au dessus du col du Jaillet, dans la neige. Pour le retour vers la station, deux groupe ont été formés, un avec raquettes (il fallait bien les essayer), l’autre sans. Par des chemins différents de l’aller, les 2 groupes se sont retrouvés presque en même temps à notre point de départ. Comme la journée précédente, le beau temps était au rendez-vous et nous avons encore profité des merveilleux paysages de montage. Le temps de boire une boisson chaude et d’envoyer une carte postale et déjà nous reprenions le car pour rentrer sur Vienne, le retour fut silencieux.


Première randonnée mensuelle de l’année 2011.

Toute la petite troupe (environ 20 personnes) s’est retrouvée sur la grand’ place bordée de platanes de Tournon au bord du Rhône. La randonnée commence par une sévère montée en direction des hauteurs de Tournon où un point de vue aménagé avec une table d’orientation permet d’admirer un magnifique panorama sur Tournon et de l’autre coté du Rhône, Tain l'Hermitage avec ses coteaux plantés de vignes prestigieuses. La suite du parcours est une succession de petits chemins tantôt à travers champs, vignes et bois dans l’arrière pays de Tournon. A mi-parcours, la traditionnelle pause casse-croûte, elle fut très brève à cause du vent frais qui soufflait. Nous continuons notre parcours pour arriver, après une longue descente, dans la vallée du Doux, une rivière qui rejoint le Rhône à l’entrée de Tournon.
La fin du parcours suit le lit du Doux pour arriver sur la nationale 86 puis la traversée du vieux Tournon pour arriver à la Grand’ Place, notre point de départ après 5h00 de marche et 15 Km.
Pour nous réconforter, des galettes et du cidre avaient été préparés par quelques randonneurs bien attentionnés. Le Roi et la Reine ont été couronnés en cette belle journée fraîche et très ensoleillée.

Merci aux organisateurs.


C’était la dernière randonnée de l’année 2010 pour la section de la Légion Viennoise. Cette randonnée devait avoir lieu sur la commune de Lens Lestang mais il a fallu inverser avec celle prévue en janvier sur la commune de Saint Sorlin-de-vienne.

10h00 sur le parking des Terres Rouges au nord-est de Saint Sorlin, il ne fait pas chaud. Une battue au chevreuil est en cours mais pas dans le secteur de notre randonnée. Les chasseurs nous rassurent, il n’y a pas de danger.

Cette randonnée, dans le pays viennois, est sans difficulté (env. 18 Km avec peu de dénivelé). Elle nous a conduits à travers forêts (forêt des Révolets), sous-bois, terres agricoles, divers petits hameaux avec de beaux points de vue. A mi-parcours il y a eu le traditionnel casse-croûte avec le café et des gâteux préparés par Christine. La fin a été un peu laborieuse, nous avions perdu le circuit balisé. Enfin, tout s’est très bien terminé. Après 5 heures de marche nous étions tous les 9 (7 adultes et 3 enfants) à notre point de départ, les ’’Terres Rouges’’.


C’était la reprise des activités, après plus de 2 mois de repos, pour la section randonnée de la Légion Viennoise. Au menu, une randonnée dans le Vercors, à Plan de Baix dans la Drôme.

7h15 sur le parking d’Intermarché à Malissol, les retrouvailles, les consignes pour l’itinéraire.

2 heures après nous arrivons au village de Plan de Baix, quelques explications sur le circuit et toute la troupe (16 personnes) se met en marche.

On commence à descendre en direction d’un fond de vallon où coule la Gervanne (rivière aux eaux très limpides). Nous la remontons sur 4 km en suivant un sentier qui passe d’une rive à l’autre, ce qui pour certains sont des occasions de prendre des bains de pieds (volontaires ou non). Ces gorges et de cette rivière sont vraiment magnifiques. Enfin nous arrivons à la principale curiosité de cette balade, la cascade de la Druise (72 m, la plus haute d’Europe dit-on !!). Les plus téméraires s’aventurent tout près de la chute d’eau en traversant le cours d’eau (elle est très fraiche), au pied de la cascade les embruns interdisent un long séjour près d’elle.

Les autres restent sur la berge de la rivière au sec et s’amusent des grimaces des courageux qui affrontent les eaux glacées.

Une fois tous séchés et rechaussés nous reprenons le sentir pour quitter la rivière et remonter jusqu’au village de Ansage où nous faisons la pause pique-nique au soleil et à l’abri d’un vent du nord assez fort.

Après cette pause et son café réconfortant nous reprenons la route pour nos diriger vers le Moulin de la Pipe, puis la cascade de la Pissoire (elle était à sec !! Dommage), nous continuons alors notre randonnée par un sentier assez raide mais bien ombragé pour rejoindre le plateau du Vellan à la cote 999 (plus de 400 m de dénivelé). C’est l’occasion de faire une petite pose et de reprendre quelques forces avant la longue traversée du plateau (6 km) qui nous conduira, par un chemin plat et bien tracé, à la Croix du Vellan. Depuis le belvédère dominant le village de Plan de Baix nous pouvons admirer un paysage sur 360° et voir également le château de Montrond et les gorges de la Gervanne que nous avons parcourues le matin.

La tête pleine de belles images des sommets environnant, nous regagnons notre point de départ par un petit sentier serpentant sous le Rocher de Vellan.

La randonnée s’est terminée par la dégustation d’un bon gâteau au chocolat. Vers 18h00 nous reprenons la route, direction Malissol.

Merci aux organisateurs pour le choix de cette première randonnée de l’année.


Cette année la région de Die (26) a été choisie. C’est la section de Guilherand-Granges (07) qui s’est chargée de l’organisation.

Vendredi soir 2 juillet

Presque tous les participants étaient au rendez-vous au gite de Roquebel dans le village de Recoubeau-Jansac (26) à 10 km au sud de Die. Après l’installation, les retrouvailles et un petit apéritif de bienvenue nous nous sommes installés dans la grande salle à manger du gite pour le dîner. La soirée s’est terminée dans le parc, dans le noir et la fraîcheur avant de regagner les chambres pour une bonne nuit.

Samedi 3 juillet

Petit déjeuner à 7h30, départ à 8h30 pour la première rando du Week-end qui est prévue au départ du village de Ponet-et Saint Auban, situé à une quinzaine de kilomètres au nord-est de Die.

Cette rando nous amènera sur les crêtes de la montagne du Grand Buisset. La montée jusqu’à la crête a été très agréable, pente pas trop raide, sous-bois bien ombragé. La suite a été beaucoup plus délicate, des sentiers pas toujours évidents à suivre (au milieu des arbres et des broussailles et à quatre pattes de temps en temps) par une forte chaleur. Mais quelle vue magnifique lorsqu’on est en équilibre sur la crête !

Une descente rapide depuis le sommet de la Richaude (1039 m) jusqu'au col d’Anès pour la pause casse-croûte bien méritée (et surtout à l’ombre).

Compte tenu de la chaleur étouffante, nous regagnerons le point de départ par un chemin plus court et bien ombragé.

Au terminus de cette balade, l’eau fraiche de la fontaine du village était la bienvenue. Afin de nous rafraichir un peu plus, les organisateurs avaient prévu la visite de la cave d’un producteur de Clairette de Die.

De retour au gite, chacun a pu se rafraîchir et se retrouver entre amis avant de prendre le repas du soir.

Après cette journée de forte chaleur, on a pu apprécier la fraicheur du parc en fin de soirée.

Dimanche 4 juillet

Départ à 8h30 pour la seconde rando du week-end qui est prévue au départ du village Jonchères, situé au sud de Recoubeau à une dizaine de kilomètres.

C’est aussi une rando sur les crêtes, celle de la Montagne de Praloubeau. Tout commence par une montée assez raide en plein soleil et ensuite dans les bois jusqu'au Col de Volvent (1427 m) où nous faisons une bonne pause. Ensuite nous continuons jusqu'au sommet de cette crête, la Charre (1525 m). De là nous pouvons admirer un paysage panoramique sur le Ecrins, le Queyras, le Diois, les Baronnies, les Dentelles de Montmirail et dans la brume, le Mont Ventoux). Nous continuons sur la crête en direction du sud où nous trouvons un petit coin ombragé (il y a peu d’arbres) pour la pause pique-nique, nous sommes un peu éparpillés, mais bien abrités du soleil. Nous continuons ensuite en direction de l’extrémité de la crête, plein sud, pour prendre un chemin (1431 m) qui redescend tout d’abord en pente assez raide pour rejoindre au col de la Motte (1299 m) une route forestière qui nous conduira jusqu'à Jonchères (911 m), notre point de départ.

Mais déjà il faut penser au retour au gite pour récupérer nos affaires, quelques rafraîchissements des échanges d’adresses de courriels et nous repartons tous chez nous. C’était un magnifique week-end. A l’année prochaine pour un autre Week-end Ligue.


Cette rando au Charmant Som était la dernière programmée cette saison dans le calendrier de notre section.

Une quinzaine de personnes étaient au rendez-vous à 7h30 au parking de Malissol pour rejoindre le point de départ, le hameau des Cottaves (1100 m) près du Col de Porte.

Tout commence par une bonne montée à l’ombre et à travers bois jusqu’au Col du Collet (1562 m) d’où on peut apercevoir le Couvent de la Grande Chartreuse. Nous continuons ensuite jusqu'au pied du sommet du Charmant Som en traversant la zone des « Dalles » par un sentier étroit et vertigineux par endroits. Dans cette traversée de lapiaz, la chaleur est étouffante et la lumière très intense du fait de la blancheur de la roche. Nous arrivons à un croisement de sentiers (1750 m), pour arriver au sommet, il nous reste une petite demi-heure de marche dans une pente herbeuse très raide. Enfin nous y voilà au sommet du Charmant Som (1867 m), une vue panoramique sur la Chartreuse, Belledonne et le Mont-Blanc (dans la brume). Ici c’est un peu la foule, une route permet de monter jusqu'au Chalet du Charmant Som (1669 m), le sommet n’est plus qu’à 30mn à pied. C’est la balade du dimanche pour les uns, pour nous c’était la grande randonnée de la saison !

Après la pause casse-croûte, le retour s’est poursuivi en passant par le Chalet du Charmant Som, l’Oratoire d’Orgeval (1634 m) et ensuite par une longue descente, assez raide, à travers une magnifique forêt jusqu’au hameau des Cottaves, notre point de départ 7 heures plus tôt.

Une petite pause avec biscuits et chocolat près d’une fontaine avec une eau bien fraîche nous a redonné des forces avant de reprendre les voitures pour regagner Vienne.

Merci aux personnes qui ont fait les 3 reconnaissances du parcours dans la semaine pour nous trouver cet itinéraire.