Randonnée

RANDO

Amoureux de grands espaces ?
Envie de randonner dans un groupe sympa ?
La Légion Viennoise vous propose des sorties mensuelles dans la convivialité et le respect de la nature.
Alors chaussez vos chaussures, prenez votre bâton de marche et rejoignez-nous !

 

 

 

Lieux et horaires de randonnées

Nos randonnées se font principalement dans les Alpes et le Pilat.
Consultez l'Agenda pour connaître le calendrier des randonnées.

  • Tous les vendredis après-midi le départ est donné à 13h30
    (appeler Marie-Madeleine ou Marie-Christine pour définir le lieu de rendez-vous).
  • Une randonnée mensuelle est prévue (le samedi ou le dimanche) toute la journée.
  • Une randonnée sur un weekend de temps en temps.
                

Pour les sorties, prévoir

  • Un pique-nique et de l'eau en quantité suffisante
  • De bonnes chaussures de marche, un chapeau et un vêtement de pluie

Pour diverses raisons, le lieu pourra être modifié ou la sortie annulée
Les mineurs seront sous la responsabilité des parents

 Renseignements et inscriptions

  • Marie-Christine et Michel au 06 61 39 96 84
  • Marie-Madeleine au 06 29 16 01 40
  • Ou, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 

Tarifs

  • 5 € par sortie pour les non-adhérants (adhésion obligatoire à partir de la troisième sortie)
  • Adhésion annuelle : 30 €

Certificat médical obligatoire dès la première sortie

 


« Les chemins de sable de la Galaure » (Drôme des collines)

Ce jour -là, c’était les élections départementales, on avait changé l’heure, la météo était incertaine mais, à 8h45, nous étions 20 randonneurs que rien n’arrêtent ! Direction St Valier, St Uze, St Bathélémy de Vals, en une heure nous étions au petit village de Claveyson.
En route pour une rando de 20 km, assez facile, avec quand même deux montées autour de 400 m qui nous a fait traverser différents types de paysages et de végétations : du romarin, des pins, aussi des chênes et des hêtres… ça descend, ça monte, ça serpente... On pouvait parfois se croire en Provence, surtout avec la chaleur que nous avons eu parfois ! C’était très agréable et confortable de marcher sur ces chemins de sable, d’ailleurs nous avons marché à bonne allure, ce qui nous a donné la possibilité d’être au hameau de St Andéol pour le pique-nique. Nous avons pu manger et nous détendre face à une vue à 160° sur le Vercors encore enneigé.
Nous avons repris notre périple tranquillement, nous nous sommes arrêtés pour admirer de beaux chevaux au Centre équestre "Les chevaux des collines".
Nous avons terminé la balade sans une goutte de pluie et à l’arrivée : champagne ! Nous avons bu à la santé de Georges et de son premier petit fils Mathias, c’était bien sympa. Merci Georges

CR : Christine


Pour cette première sortie pédestre de l’année, avancée d’un jour pour raison de météo, nous étions comme des plantes endormies et en même temps, avec les rayons généreux de ce soleil du samedi 10 janvier 2015, tout était source de vie ; un air de printemps était là, pour nous … Une sortie Dauphinoise finalement revigorante …

Au départ, un coup de GR65 (St-Jacques de Compostelle), avec l’Eglise Saint-André, que nous avons pu visiter (orgue, crèche, vitraux, décrivant l’arrivée de l’apôtre Saint-André). Puis nous avons caressé de superbes chevaux, avant de traverser le village d’Ornacieux, pour monter à la Croix de Sainte-Béatrix, avec son panorama montagnard à 200°, le premier de la journée.

À Notre Dame de Saint-Sciez (monts dominants la Côte-Saint-André), exposés aux doux rayons du soleil - air chaud à 20 °C - pendant la pause pique-nique, nous nous sommes mis à rêver d’une nouvelle ascension du Grand-Veymont pour un futur proche - cette jeunesse ne doute de rien ! Et ce soleil dont la lumière éclairait tous les sommets que l’on montrait du doigt, avec cette impression de pouvoir les toucher : le Vercors, dans toute sa splendeur du Nord au Sud, ou le massif de la Chartreuse, et la Chaine de Belledonne et, oh surprise ! c’est quoi là-bas ? Ben ça, c’est les Ecrins (ça, c’est pour la peinture de fond). Ne pas oublier qu’en premier plan, nous avions la vue sur la piste de décollage de l’aéroport de Saint-Etienne de Saint-Geoire. Impressionnant ! Ce fut pourtant un moment de sérénité malgré le bruit des avions.

Après le repas, continuité du circuit, en dehors des sentiers battus : traversées de champs, avec déjà des pâquerettes et d’autres fleurs de printemps, des abeilles butinant et des mouches à l’affût de toute nourriture - ah, la campagne !... descente par le chemin de croix, pour rejoindre le château de la Côte Saint-André, les anciens moulins à eau, puis les somptueuses halles, place du marché.

Et pour clore cette belle journée : dégustation de la galette de rois dans l’enceinte de la Fondation d’Auteuil à la Côte-Saint-André. Bon, quand est-ce qu’on recommence ?

CR : Sébastien


Dimanche 28 septembre 2014, 23 participants, engagés à crapahuter dans un site reculé du Vercors Nord : la forêt des Ecouges, protégée depuis plus de deux ans.
Avec un dénivelé régulier nous permettant de voir tout le long le ruisseau de la Drévenne, des cascades, des points de vue remarquables sur l’Isère, ou des pâturages, plein de colchiques, ainsi que quelques curiosités retraçant l'histoire de ce paysage ancien (la carrière de meules du Moyen-âge, ou l’ancienne abbaye des Ecouges), tout le monde a été enchanté.
Au rivet (ce qui veut dire dans le Vercors Nord ‘ruisseau’), il a été possible de choisir soit un parcours avec un fort dénivelé, soit un autre avec moins de dénivelé, les deux circuits se rejoignant au plateau de Feyssole, à 1450 mètres.
A notre retour, les bouteilles de bière ont « pété » (les Trois Monts, disponible à Leclerc d’Estressin qu’a dit Liliane…).
Allez, on reprend le tunnel des Ecouges, qui n’est pas éclairé.

CR : Sébastien


Le Mont Mézenc

Cette année c’est l’Olympic Club Grangeois (OCG) de Guilherand-Granges (07) qui organisait le WE randonnée de la Ligue Dauphiné Savoie Vivarais (DSV) dans le magnifique gite « Les Chalets du Mézenc » aux Estables, un joli village de Haute-Loire.

Au programme de ce weekend deux randonnées la première, celle du samedi, démarre du village de Saint Font en Haute-Loire pour une randonnée en boucle au départ du parking du centre du village qui nous conduira à Jucq, Concoules, l'Ouche, Audiger, les Saniaux, Chalendard, les Maziaux, Bigorre, Bournac, Machabert, la Chaud et retour à St Front soit 19 kilomètres en 7h00. En chemin nous piqueniquons au très joli village de Bigorre, avec ces nombreuses maisons avec de véritables toits de chaume. Sur la route du retour nous faisons une halte au lac de Saint Font.

Le samedi soir après l’apéritif de bienvenue, nous prenons au gite un très bon repas avec des bons produits de la région. La soirée se termine par des jeux musicaux, rassemblant tous les randonneurs, animés par le dynamique Gérard et les membres de l’OCG.

Le dimanche matin, après un copieux petit déjeuner nous partons depuis le gite pour une autre randonnée en boucle qui nous conduira sur le sentier du tour du mont d'Alambre jusqu'à la croix de Peccata, suivie de l’ascension du Mézenc jusqu'à la croix à 1744 m puis, un peu plus loin jusqu’au point culminant de l’Ardèche, à 1764 m. Nous continuons par les différentes tables d'orientation (panorama à 360°, Mont Gerbier de Jonc, …). Descente jusqu'à la croix de Boutières et retour par la variante du GR7-GR420 jusqu'à la croix de Peccata, retour par la piste forestière jusqu’au gite soit 17 kilomètres en 5h45.

Un beau weekend bien organisé dans des lieux magnifiques. Merci aux organisateurs et à tous les participants pour leur bonne humeur.


En passant par Engins … au-dessus de Grenoble, 15 membres de la LEGION VIENNOISE escortés par Châtaigne la p’tite chienne, et deux invités de l'association RANDO PLUS (Saint-Beron) se sont retrouvés le samedi 24 mai 2014 pour une randonnée de 18 km - 752m de dénivelé et 6 h de marche - animée par Murielle LIVRIERI (stagiaire AF2) avec aisance et professionnalisme. Murielle était au top, s’investissant complètement dans le rôle d’accompagnateur, créant ambiance et convivialité, respectant les consignes et l’esprit de la FSCF.

Après une montée soutenue de 4 km dans la forêt sur le GR9, l’arrivée au plateau de Sornin a provoqué un ravissement pour les yeux, puis la Dent du Loup (attention au vide) pour un retour par la Molière en traversant une forêt mystérieuse remplie de Lapiaz (roche calcaire mise à nue, résultant du ruissellement des eaux), le tout sous un soleil resplendissant et avec une vue imprenable à la table d’orientation sur la chaîne de Belledonne et le Mont Blanc, la Chartreuse et le Vercors.

Les randonneurs enchantés se sont séparés après une halte à la FERME DES RAPILLES pour ramener le fameux Bleu de Sassenage.

CR : Michel D


Nous étions une vingtaine au départ de Saint Romain-en-Gal pour aller découvrir Les Trois Dents dans le massif du Pilat en partant du village de Véranne. A 9h30, sous un ciel bleu sans nuage avec un petit air frais, nous quittons le village de Véranne par la route, tout d’abord sur 2 km environ, pour ensuite prendre le sentier qui nous conduira jusqu’à l’auberge de « Vert-Anes », puis à la chapelle de Saint-Sabin, où nous ferons la pause piquenique au soleil, dans un chaos de blocs de granite dominant la vallée du Rhône avec au loin dans une brume légère les montagnes du Vercors et des Alpes.

La suite de la randonnée emprunte un long chemin qui monte jusqu’au col du Gratteau. De là nous pouvons de nouveau admirer le magnifique paysage et découvrir les Trois Dents, un alignement de petites crêtes évoquant des dents, que nous allons découvrir de plus près grâce à un sentier qui chemine à leurs pieds. Nous en profiterons pour aller jusqu’au Rocher du Midi pour avoir une vue panoramique encore plus large.

La randonnée continue en empruntant un petit sentier très pentu qui s’arrête sur une piste forestière. D’un commun accord nous décidons de faire un petit détour pour aller jusqu’au Rocher de Dentillon pour découvrir un petit refuge pittoresque où nous ferons notre photo de groupe avant de retourner à la suite de notre randonnée qui nous conduit jusqu’à la Croix du Trève, le sentier remonte un peu, juste pour nous rappeler que nous sommes en montagne, la suite est une longue descente jusqu’à l’entrée du village de Véranne que nous traversons pour rejoindre nous véhicules.

Un délicieux goûter préparé par M-Christine et Alain termine cette belle journée.

CR : Georges